Œuvres rétroéclairées

Des œuvres qui participent au bien-être
En dessinant ses œuvres rétroéclairées, Guillaume Bottazzi fait référence à l’étude scientifique menée sur ses propres réalisations. Les neuroscientifiques Helmut Leder et Marcos Nadal de l’Université de Vienne ont prouvés que les courbes de Guillaume Bottazzi activent les zones du plaisir et réduisent l’activité des zones de l’anxiété dans le cerveau. Ces œuvres rétroéclairées sont uniques et conçues en fonction de l’espace qui les reçoit.

Presse